16/08/2015

La Mort à Venise

Dans "La Mort à Venise" Thomas Mann (1875-1955) raconte son arrivée, en 1911,  à Venise à l'île aux Bains qui est le Lido de Venise. Nous y sommes revenus en ce mois d'août 2015.

Chapitre III.  Le romancier était retenu pour son travail à Munich. Au milieu de mai il prit le train pour Trieste d'où il prit le bateau pour l'île de  Pola, une ville de Croatie en Istrie sur la côte adriatique.  L'endroit ne lui plaisait pas et quelque chose le poussait à partir sans savoir où se rendre.

Un matin il embarqua pour Venise. Le romancier décrit avec précision cette interrogation "Où va-t-on quand on veut du jour au lendemain échapper à l'ordinaire, trouver l'incomparable, la fabuleuse merveille ?"

Plusieurs pages d'un roman palpitant et  " A sa droite, la côte se dessina toute plate. (...) on vit paraître l'île aux Bains ( le Lido de Venise) que le vapeur laissa à sa gauche pour traverser au ralenti l'étroite passe du même nom. (...) On est arrivé sans l'être".

DSC05944.JPG

Le vapeur qui conduit Thomas Mann accoste au Tronchetto, le port de Venise et de là il se fit conduire en gondole au Lido de Venise car " (...) il avait l'intention se s'installer tout contre la mer ".

Il arriva derrière le spacieux hôtel des bains où il pénétra par la terrasse où il fut conduit par l'ascenseur dans une chambre au deuxième étage. C'était une pièce agréable, meublée en cerisier avec de grandes fenêtres donnant sur la mer. Il regarda la plage, dépeuplée en cette heure d'après midi. A la terrasse qui donne sur la mer, il prit le thé, puis descendit les marches du quai et fit une assez longue promenade dans la direction de l'hôtel Excelsior.

Voilà planté le décor de ce récit d'une passion folle et fatale qui saisit le romancier d'âge mûr à l'apparition d'une extraordinaire beauté.

Certainement ces photos 2015 de la Plage des Bains du Lido de Venise pourront alimenter l'imaginaire à la lecture de ce poignant roman datant de 1911 aujourd'hui d'une brulante actualité.

DSC05924.JPG

DSC05929.JPG

      ci-dessus l'Hôtel des Bains du Lido de Venise en arrière plan et ci-dessous au loin l'Excelsior où se rend le romancier.

DSC05930.JPG

 

 

DSC05931.JPG

     

DSC05938.JPG

DSC05925.JPG

Mort a Venise.jpg

Dans ce roman Thomas Mann décrit avec émotion que le refuge libérateur qu'il espérait de son séjour à Venise, de ces vacances, se transforment en une multitude de désagréments qui s'accumulent et le conduisent à une tragédie.

La Mort a Venise a été portée à l'écran par Luchino Visconti en 1970.

 

mort à venise

mort à venise

mort à venise

 

21/10/2014

Lire Venise est un plaisir>Vivre à Venise

« Je me tenais plutôt sur le pont et je regardais les fenêtres éclairées des palazzi qui défilaient. Parfois, à travers elles, je voyais ce qui semblait être de luxueuses pièces : des salons modernes avec d’élégants sofas contemporains, de grandes lampes et, dans l’ombre au-dessus, des poutres magnifiquement peintes. Comme il faisait si froid, les grandes fenêtres que je regardais étaient pour la plupart closes, je ne pouvais pas entendre les conversations ou les rires des propriétaires, ou la musique à la radio, ou sur les disques, ni entendre les sons conviviaux de la glace qui tinte dans de grands verres, comme c’est possible l’été, ou le bruit d’un bouchon de champagne – j’imaginais moi-même ces sons en regardant  (...)" la suite ICI    

ISBN 978-2-330-03686-7
prix indicatif : 49, 00€ 

 

 

Lire Venise.jpg

Publié dans LIRE VENISE |  Facebook |

26/09/2014

Lire Venise est un plaisir.

Lire Venise est un plaisir >>>   ICI

Publié dans LIRE VENISE |  Facebook |

Lire Venise est un plaisir >Mille jours à Venise

Lire Venise est un plaisir.

Mille jours à Venise.jpgUne Américaine de 45 ans, journaliste gastronomique et chef réputée, en séjour à Venise, entre dans un restaurant pour s'abriter de la pluie. Elle y fait la connaissance d'un homme qui dit l'avoir aperçue il y a quelques mois et ne cesse de penser à elle. En peu de temps, elle quitte sa vie américaine pour le rejoindre et aller vivre avec lui à Venise.

Les obstacles à surmonter seront nombreux : la langue qu'elle ne parle pas, l'appartement sinistre de son mari, la solitude, l'ennui. Mais Marlena est pleine de ressources. Elle nous entraîne dans le récit plein d'humour de ses découvertes et de ses mécomptes, puis de son bonheur à se sentir peu à peu acceptée. Jusqu'au jour où ....

Cette histoire vraie fera mieux comprendre la vie Vénitienne et son mode de vie.  

Publié dans LIRE VENISE |  Facebook |

20/05/2014

Lire Venise est un plaisir.

Histoire de Venise.jpgUn ouvrage intéressant, 624 pages , du concentré. Pour les passionnés d'histoire. "Histoire de Venise" d'Alvise Zorzi, aux éditions tempus, version française , vous fera comprendre de 302 av. JC les conquêtes, la grandeur, la gloire, le déclin et la ruine de civilisation vénitienne. Une histoire mouvementée qui se termine en tragédie.

A lire absolument.

ISBN 978-2-262-02324-9  Editions Perrin pour la traduction française.

Visitez aussi >>  LIRE VENISE EST UN PLAISIR

 

Publié dans LIRE VENISE |  Facebook |

04/09/2013

Lire Venise est un plaisir.

Lire venise est un plaisir >>>   ICI

 

donna_leon.jpg

 

Publié dans LIRE VENISE |  Facebook |

29/01/2013

Lire Venise

Les Mystères de Venise est une  série publiée sous le pseudonyme Loredan. L'auteur Frédéric Lenormand,( 05/09/1964 -  ) est un romancier  français. Cette série policière se déroule à Venise, en 1762 ,  à l'époque de la République.

 

Mystères de Venise 1.jpgMystèress de Venise 2.jpgLa série est disponible en livre de poche.

 

 

 

 

 

 

 

 

L'intérêt de cette série réside dans le fait que l'auteur a une connaissance parfaite de la langue italienne et qu'en dernier chapitre du premier volume il décode admirablement la vie quotidienne à Venise en cette période.

 

 

 

Publié dans LIRE VENISE |  Facebook |

12/09/2012

Lire Venise est un plaisir.

La Mort de Venise.jpg

08/04/2012

Lire Venise est un plaisir

Le Turquetto.jpgSigné Ticianus, le tableau exposé au Louvre "L'Homme au gant" du Titien intrigue des historiens d'art qui se demandent si le tableau est effectivement signé le Titien.

Metin Arditi dans une enquête haletante retrace  le parcours du Turquetto, disciple du Titien et auteur du tableau. 

Turquetto, dit Elie,  né juif  à Constantinople, en terre musulmane vers 1519, se découvre très tôt une passion et un talent exceptionnel pour le dessin. Un seul regard lui suffit pour mémoriser un visage et opérer un rendu d’une époustouflante exactitude mais sa religion lui défend les représentations humaines.

Les évènements familiaux l’amènent à s’exiler à Venise, terre chrétienne et siège des plus grands peintres de la Renaissance. Dans l’atelier qui le reçoit, on le surnomme tout de suite, Le Turquetto, "Le petit turc". Il acquiert rapidement une notoriété, ouvre un atelier et les commandes affluent.

Il se convertit au Christianisme et poursuit une carrière éblouissante. Son sens du trait, de la couleur et de l’expression le démarquent des autres artistes. On le considère même supérieur au Titien et au Véronais.

Un destin exceptionnel auquel de notables ambitieux Vénitiens veulent s’associer pour bénéficier de cette renommée et notamment, Filippo Cuneo, un parvenu qui lui commandera une Cène qui marquera un tournant inattendu dans sa vie.

La partie consacrée à l'exposition de cette dernière Cène qui anticipe la fin du roman est l'instant majeur de ce roman qui est un petit chef-d'oeuvre.

Alors le lecteur se demande si cette dernière oeuvre a été brulée, s'il n'en reste pas une partie  et si "L'Homme au gant" est l'unique vestige de cet énorme talent.

A dévorer.

 

 

Publié dans LIRE VENISE |  Facebook |

Lire Venise est un plaisir

Nicolas Remin 1.jpgNicolas Remin est un écrivain allemand (1948-  )

Les six romans historico-policiers dont il est l'auteur mettent en scène le personnage du commissaire Alvise Tron, héritier d'une vieille famille vénitienne déclinante, reconverti dans la fonction publique, et qui mène des enquêtes criminelles dans la Venise des années 1860, alors sous souveraineté autrichienne.

Le commissaire Tron, dans ses investigations, est à la fois aidé et concurrencé par l'impératrice Elisabeth (dite Sissi), épouse de l'empereur  François Joseph ,qui séjourne fréquemment dans la « cité des Doges ».

Une fiche de présentation des romans >>> ICI 

Nicolas Remin 2.pngNicolas Remin 3.jpg

Publié dans LIRE VENISE |  Facebook |