20/02/2012

Venise un jour Venise toujours.

Nous avons visité presque toute l'Italie et de Venise un jour, il y a un vingtaine d'années, c'est Venise toujours aujourd'hui.

La ville est sous les feux d'un carnaval devenu une gigantesque entreprise commerciale et aussi celle des grands bâteaux qui traversent le bacino San Marco.  Ils sont le symbole le plus éclatant de ce tourisme de masse qui fait tellement de mal à Venise comme à Rome et autre part.

L'attrait de Venise est devenu tel pour les croisiéristes que le port de la Sérénissime figure aujourd'hui au troisième rang européen dans cette catégorie avec 1,6 million de passagers environs dont 650 000 qui embarquent, 660 000 qui débarquent et 330 000 en escale.

Question sécurité maritime à ce jour, un seul incident sérieux est l'ensablement d'un bateau allemand en 2004.

Côté économie les paquebots offrent un joli surcroît d'activité à la Gare maritime qui compense celle, déclinante, du port industriel de Marghera. Quant aux passagers - du moins ceux qui descendent à terre -, ils viennent s'ajouter aux 20 à 25 millions de touristes qui visitent chaque année Venise, ce qui ne saurait déplaire aux commerçants. On estime 4.000 emplois directs et indirects pour ce bizness.

Pour les 50.000 Vénitiens cela donne une image superficielle de la ville un "Veniseland"  et la ville n'est plus un port mais une rive.  Des bateaux dans le bassin de Saint-Marc, c'est comme si on autorisait des camions de transports internationaux à circuler devant la Basilique Saint-Pierre à Rome. Et ces camions  appartiennent à la catégorie des embouteilleurs car ils n'apportent pas énormément à l'économie locale. La ville est devenue une maison de passage qui participe au déclin économique de la ville.

Il vaut mieux visiter la Mini Europe à Bruxelle que de s'offrir le souvenir d'une vie de touriste en admirant le palais des Doges depuis le pont d'un géant des mers.

Un dernier conseil, pour cette ville ou d'autres , visitez Venise à pied, pas comme des éléphants dans un magasin de porcelaine.

Pour vous convaincre regardez cette vidéo..

 

Publié dans CARNET D'HUMEUR |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.